Comment développer sur iPad reconditionné ?

Publié par iPad Reconditionné le

Comment développer sur iPad reconditionné ?

Développement web avec un iPad

J'ai rêvé pour la première fois d'utiliser une tablette comme ordinateur principal vers 2002, lorsque certains des premiers ordinateurs portables ont commencé à apparaître avec des écrans tactiles qui s'ouvraient à 360°. Mais ils étaient chers, encombrants, basés sur Windows ; ni de bons ordinateurs portables, ni de bonnes tablettes. Et c'est en grande partie ce qui s'est passé depuis.

Ces cinq ou six dernières années, j'ai utilisé mon IPad pour diverses tâches créatives et administratives, mais jusqu'à présent, il n'était pas possible (et encore moins invitant) de l'utiliser pour le développement de logiciels.

La solution présentée dans cet essai concerne les solutions en réseau par navigateur. Il existe quelques tentatives de développement non en réseau et d'IDE conçus pour l'IPad, mais dans le domaine du travail que je fais, ces solutions sont encore gênantes et inférieures au développement basé sur le nuage que je décris.

L'écosystème AWS rend cela non seulement possible, mais même souhaitable.

Mais d'abord...

PourquoiPad ?

Lorsque vous voyagez, la légèreté, le poids, l'encombrement et le nombre d'appareils réduits se traduisent par une plus grande souplesse. Les scénarios suivants se produisent régulièrement pour moi, et peut-être que l'un d'entre eux vous interpelle.

  1. L'iPad est meilleur que l'ordinateur portable pour certaines choses, je dois donc l'emporter avec moi, et je préfère ne pas emporter les deux.
  2. Je travaille beaucoup en public et, d'une certaine manière, l'iPad est moins odieux que l'ordinateur portable.
  3. J'utilise l'iPad pour certaines tâches si régulièrement que lorsque je retourne à l'ordinateur portable, l'interface me perturbe. Combien de fois dois-je appuyer sur l'écran avant de me souvenir qu'il ne fonctionne pas ?

Depuis plusieurs années maintenant, la plupart de mes activités de navigation, de lecture et de divertissement sur le web se font sur mon IPad. J'écris sur mon iPad (mais pas les articles Medium, l'application Medium est une vraie merde sur iOS. Vous m'entendez, Medium ???) Quand il s'agit de choses comme l'art numérique, l'iPad plus le crayon est imbattable. D'autres choses, comme le développement de logiciels et le podcasting n'ont pas bien fonctionné sur l'IPad.

Pour certaines catégories de développement de logiciels, cela change, mais il y a une exception très importante : Le développement d'applications mobiles. L'iPad ne peut pas être utilisé pour créer des applications pour l'iPad ou l'iPhone. (Je n'ai pas étudié Android, mais mon attente est : négative).

Cependant, pour les sites web et les applications web dynamiques, oui. Et aussi pour les composants côté serveur d'une application mobile.

Et voici comment.

L'IDE : Cloud9

Si, comme la plupart des développeurs, vous êtes très pointilleux sur vos outils, vous finirez peut-être par aimer ou non Cloud9. Quel que soit votre favori actuel, Cloud9 risque de ne pas être à la hauteur. Mais ce n'est pas un citoyen de seconde zone. Pour une application basée sur un navigateur, il est très fluide, réactif et sophistiqué. De plus, lorsqu'on travaille avec l'environnement AWS, il dispose d'élégantes intégrations pour écrire du code pour lequel les autres interfaces de console AWS n'offrent pas une grande expérience, comme par exemple la création de lambdas.

Il dispose également d'un shell bash parfaitement fonctionnel, de sorte que si vous êtes un adepte de vim ou d'emacs, vous pourriez éventuellement passer entièrement le Cloud9 et utiliser simplement le terminal.

C'est plus qu'un simple éditeur de code / IDE, même si cela ne vous enchante pas autant que Sublime, Atom, IntelliJ, Eclipse, RubyMine, etc. Les intégrations AWS sont cependant assez douces.

La Dev Box : EC2

Cloud9 n'est pas un code d'édition sur votre iPad. Il s'agit d'un code d'édition sur une instance Linux EC2.

Le bon côté des choses : tout votre code est dans le nuage. Si vous jetez votre iPad dans la piscine, vous avez perdu exactement un pad. Pas de code.

Le mauvais : dans l'option par défaut (et la moins chère), cette instance EC2 est repliée et rangée lorsqu'elle n'est pas utilisée. Cela signifie que votre premier chargement le matin va prendre une minute ou deux. Cela signifie également qu'une mauvaise connexion au réseau entraîne une expérience plus frustrante. Cela signifie également qu'une mauvaise connexion au réseau entraîne une expérience plus frustrante.

Outils de développement dans le navigateur

Un problème surprenant est que les navigateurs standard pour iPad n'exposent pas les fonctionnalités des outils de développement :

Safari offre une intégration folle et stupide qui nécessite l'utilisation de votre ordinateur portable pour accéder aux outils de débogage pour un iPad connecté. Techniquement, on peut mettre cela dans la colonne des possibles, mais ce n'est pas une expérience de développement acceptable. Autant utiliser l'ordinateur portable. On dit que la même approche fonctionne pour Firefox.

Chrome vous donne un accès limité aux journaux JavaScript (pour tous les onglets) en ajoutant un onglet avec chrome://inspect comme URL. Cela n'aide pas à inspecter le dom.

Il existe cependant une autre option de navigateur : Inspect. 6,99 $ sur l'App Store. Vous disposez ainsi de tous les outils de développement que vous attendez d'un navigateur : Inspection du DOM, modification CSS, console JavaScript, observation du trafic réseau. Si vous comptez faire du développement web sur un iPad, c'est de l'argent bien dépensé... du moins jusqu'à ce que le reste des navigateurs vous rattrapent. (Et pourquoi ils ne l'ont pas fait est un mystère brûlant pour moi).

← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.