Comment installer ubuntu touch sur iPad reconditionné ?

Publié par iPad Reconditionné le

Comment installer ubuntu touch sur iPad reconditionné ?

Comment puis-je installer Ubuntu touch sur un iPad ?

Pour l'instant, il n'y a pas moyen d'installer Ubuntu (ou n'importe quel système Linux d'ailleurs) sur l'iPad aussi facilement que de faire tourner un Android. Depuis un an et demi, dans un article sur Linux fonctionnant sur l'Ipad (août 2011), il n'y a eu que de petits changements et des étapes pour fournir une façon définitive d'installer Ubuntu sur un iPad (ou tout autre matériel Mac d'ailleurs).

L'équipe derrière tout cela, l'équipe iDroid, a une page web où vous pouvez voir leur statut et le chemin parcouru : http://www.idroidproject.org/wiki/Status

Ils fournissent également un moyen appelé Bootlace pour installer la partie amorçable du système (iBoot) appelée OpeniBoot. Il ne supporte actuellement que 3 appareils parmi les différents qui existent.

Bien sûr, à la fin, vous êtes limité à la seule réalisation de la partie amorçable dans les périphériques qu'il supporte. La bonne nouvelle est que, en ce qui concerne l'histoire de Linux, il n'y a pas de ¨iCan'¨iCan, il n'y a que I CAN ! donc à l'avenir, cela pourrait éventuellement être fait de manière "out of the box".

Grâce à un lien fourni par mateo_salta, il n'y a pour l'instant aucun moyen légal (il y a un débat à ce sujet au sein de la FSF) de jailbreaker un iPad. L'information peut être lue ICI.

Pour ce que ça vaut, c'est juste une autre tentative du DMCA pour arrêter quelque chose qu'ils ne devraient pas arrêter. Si vous achetez un iPad, c'est VOTRE iPad. Peut-être qu'il suffit de sauter dans un avion en provenance des États-Unis, d'acheter l'iPad, d'en faire ce que vous voulez et de revenir ^^.

Il m'a montré l'iPad 1 et 2 et m'a expliqué BEAUCOUP de choses sur le fonctionnement du Mac en ce qui concerne, disons, le blocage, les façons d'essayer d'utiliser la racine, la prison ou tout autre mot que vous voudriez utiliser pour changer le comportement du système ou même changer le système réel (comme installer Ubuntu sur un iPad). Voici donc les points clés sur lesquels je pourrais écrire :

- L'iPad et tout autre nouveau matériel doivent d'abord être compatibles ou supportés au moins par le noyau Linux. Sinon, il sera très difficile de le faire fonctionner sur Ubuntu. Cela crée un problème pour la détection correcte du processeur, de la carte mère, de la carte vidéo, de la carte son, de la carte sans fil, de la détection et de l'utilisation de la batterie et de tout autre matériel trouvé sur l'appareil.

- Il y a une forte pression pour ne permettre aucun moyen d'écraser le système actuel avec une autre ou toute autre application qui peut le faire. Tout est très serré, mis dans un bac à sable et vérifié pour s'assurer qu'il est conforme à la façon dont les OI fonctionnent. Il existe des alternatives comme Cydia, mais il faut d'abord que l'appareil soit mis en prison.

- Mac exerce une forte pression juridique pour que toute tentative d'installation d'Ubuntu sur l'iPad soit refusée ou très difficile à réaliser, comme le montrent les liens ci-dessus.

- Comme Mac se concentre sur un type de matériel spécifique et ne fonctionne que sur un petit groupe d'appareils (par rapport à Linux en ce qui concerne l'ouverture des types de matériel), il est encore plus difficile de garantir que le nouveau système, qu'il s'agisse d'Ubuntu ou de tout autre Linux, fonctionnera effectivement correctement avec tout le matériel à chaque fois.

- Comme bootlace ne fonctionne qu'avec les téléphones 2G, iPhone 3G ou iPod Touch 1G et avec une version spécifique des iOs, il est d'autant plus difficile de faire fonctionner l'iPad à l'heure actuelle (tous les points ci-dessus étant liés au problème)

- Avec le lent développement du projet openiBoot et vu qu'il ne peut en fait détecter que le processeur utilisé dans l'iPad au moment où nous écrivons ces lignes, nous ne pouvons que constater que le chemin sera long jusqu'à ce qu'une procédure de démarrage, de chargement et d'installation correcte puisse être mise en place pour faire entrer n'importe quelle distribution Linux dans un iPad. Voici l'image de la page d'état :

En outre, j'ai découvert aujourd'hui Evasi0n, un outil utilisé pour casser les codes de plusieurs appareils Apple. Le téléchargement peut être trouvé ici

Je suis vraiment désolé de la réponse négative et de l'approche pessimiste que j'y apporte. La plupart de ces informations sont dues à un gros utilisateur de Mac qui se plonge également dans le monde Ubuntu et en sait beaucoup à ce sujet. Il m'a presque convaincu de quitter Ubuntu et de passer au Mac (Mac evangelist hehe) mais il a aussi fait de bons arguments (du côté du Mac bien sûr) concernant les raisons qui se cachent derrière une façon si proche de se concentrer sur ces appareils. Ce n'est pas mon genre de réponse puisque j'ai tendance à chercher une réponse mais je suis devenu curieux et j'ai commencé à demander à de nombreux utilisateurs de Mac et bien... vous pouvez voir comment ma réponse a changé pour une réponse plus claire... si je peux l'appeler claire.

 

← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.